La couverture d’une assurance vie est de 100 000 euros.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Qu’est-ce que l’assurance vie?

L’assurance vie est un contrat dans lequel une personne souscrit une police auprès d’une compagnie d’assurances. En échange de cela, la compagnie paiera une somme d’argent à la personne ou aux bénéficiaires désignés en cas de décès du souscripteur. Ce type de contrat peut être utilisé comme outil pour planifier la succession et réduire les impôts sur les successions. Les polices d’assurance-vie ont généralement des conditions spécifiques concernant le paiement du capital assurance, notamment lorsque le souscripteur atteint un certain âge ou si celui-ci devient invalide.

A quoi sert-elle?

L’assurance vie est un contrat par lequel une personne souscrit une police d’assurance sur sa propre vie. En cas de décès, l’organisme d’assurance verse des indemnités à la personne nommée au contrat (le bénéficiaire). Les assurances-vies peuvent être enregistrées comme étant «à capital variable» ou «à capital garanti». Dans les polices à capital variable, la prime payée est investie et le montant du rachat varie selon l’évolution des marchés financiers ; dans celles à capitaux garantis, la compagnie d’assurances prend tous les risques et le montant du rachat est connu à l’avance. Les français ont longtemps préféré les polices à capital garanti.

Comment fonctionne-t-elle?

L’assurance vie est un contrat entre une personne et une compagnie d’assurances. La personne souscrit à ce contrat en payant des primes, et la compagnie d’assurances lui fournit une protection financière en cas de maladie ou de décès. En France, il existe différentes formules d’assurance vie, mais toutes ont pour objectif de garantir le versement d’un capital ou d’une rente aux bénéficiaires du contractant en cas de décès. Les contrats peuvent être temporaires (dits «à durée limitée») ou permanents («à perpétuité»). Dans les contrats permanents, il est possible de faire fructifier son épargne par le biais d’investissements, tandis que les contrats temporaires ont pour seul but de garantir le versement du capital ou de la rente aux bénéficiaires en cas de décès.