L’assurance vie est un contrat par lequel une personne souscrit une police d’assurance qui garantit le paiement d’un capital ou d’une rente à des bénéficiaires désignés en cas de décès du souscripteur. Si l’assuré meurt, les bénéficiaires peuvent réclamer le montant assuré au titre de la police. Ils doivent simplement fournir une preuve du décès et respecter les conditions énoncées dans le contrat. En France, il existe différents types d’assurances vie, notamment l’ assurance-vie sur compte courant postal (CCP), l ‘ assurance-vie en fonds euros , etc.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Qu’est-ce que c’est?

L’assurance vie est un contrat d’assurance sur la vie, souscrit auprès d’une compagnie d’assurances. En échange du paiement de primes, l’assureur s’engage à verser une somme d’argent (le capital assurance) ou une rente viagère à des bénéficiaires désignés par le titulaire du contrat en cas de décès de ce dernier.

À quoi sert-elle?

L’assurance vie est un contrat par lequel une personne (l’assuré) s’engage à payer une somme d’argent (la prime) à une autre personne (le bénéficiaire) en échange de la promesse du paiement d’un capital ou d’une rente en cas de décès de l ‘ assuré. En France, l’assurance vie est principalement utilisée comme un moyen de transmettre des avoirs aux héritiers et elle permet aussi, dans certains cas, de réduire les impôts sur le revenu ou sur la succession.

Comment fonctionne-t-elle?

L’assurance vie est un placement financier qui permet de se constituer une épargne tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Elle peut être souscrite auprès d’une compagnie d’assurances ou chez certains organismes financiers comme les banques. Le contrat d’assurance vie est signé pour une durée déterminée, généralement de 8 à 10 ans. Lorsque le contrat arrive à échéance, l’investisseur peut choisir de le renouveler ou de récupérer son capital investi et les intérêts acquis. S’il opte pour la seconde solution, il aura alors moins avantage fiscal que si le contrat était maintenu.