Les intérêts d’une assurance-vie ne sont pas imposables si vous avez acheté le contrat avant le 1er janvier 1983. Si vous avez acheté votre contrat après cette date, les intérêts que vous percevez sur votre police d’assurance-vie seront soumis aux impôts fonciers et à la TVA.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Qu’est-ce que les intérêts d’une assurance-vie ?

Les intérêts d’une assurance-vie sont les bénéfices que vous percevez en échange de votre investissement. Ces intérêts peuvent être versés à un moment donné ou au cours de la durée du contrat, selon le type d’assurance-vie choisi. Les intérêts perçus dépendent généralement du montant des versements effectués et de la performance globale du fonds sur lequel vous avez investi.

À quoi servent les intérêts d’une assurance-vie ?

Les intérêts d’une assurance-vie servent à générer un revenu complémentaire ou à constituer une épargne de long terme. Ils sont calculés en fonction du montant que vous avez investi et des performances de l’assureur sur les marchés financiers. Les intérêts peuvent être versés au fur et à mesure que vous versez des cotisations, mais ils peuvent également être accumulés si vous choisissez de ne pas les toucher pendant une certaine période. Cela permet de profiter d’un effet multiplicateur qui fait augmenter le montant total disponible pour le versement des prestations en cas de décès ou invalidité.

Comment fonctionnent les intérêts d’une assurance-vie ?

Une assurance-vie est un contrat entre une personne (l’assuré) et une compagnie d’assurances. En échange du paiement d’une cotisation, l’assureur s’engage à verser un capital ou des rentes à la personne assurée ou à ses bénéficiaires en cas de décès. Les intérêts sur une assurance-vie correspondent aux bénéfices réalisés par l’organisme assureur au cours de l’année civile précédente grâce notamment aux versements effectués par les assurés et repris ensuite dans leurs polices respectives. Ces intérêts viennent donc grossir le montant total garanti au titulaire du contrat d’assurance-vie.