L’assurance-vie est un contrat entre une personne et une compagnie d’assurances, où la personne souscrit à un plan d’épargne avec des versements mensuels ou ponctuels. Lorsque le titulaire du contrat meurt, l’entreprise d’assurance paiera les bénéficiaires désignés par le contractant. En France, l’assurance-vie est soumise aux règles de succession applicables aux autres biens du deceased’s estate. Cela signifie que si vous êtes domicilié en France au moment de votre mort, toutes vos possessions seront incluses dans votre succession et distribuées conformément à la loi française sur les successions (loi du 4 juillet 2001).