Il est possible de déshériter avec une assurance-vie en France. Cela peut être fait de plusieurs manières, mais la plus courante est de le faire par le biais d’une clause bénéficiaire. Une clause bénéficiaire permet à l’assureur de payer directement les benefits à un ou des beneficiaires nommés au lieu du titulaire du contrat ou des héritiers légaux. Pour que cette clause soit valide, il faut qu’elle soit écrite dans le contrat d’assurance-vie et qu’elle soit signée par toutes les parties concernées.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Qu’est-ce que l’assurance vie?

L’assurance vie est un contrat entre une personne et une compagnie d’assurances. La personne qui souscrit le contrat (l' »Assuré ») paie des primes à la compagnie d’assurances, en échange de quoi celle-ci s’engage à payer un capital ou une rente au bénéficiaire désigné par lui en cas de décès. Si aucun bénéficiaire n’est designé, le capital sera versée aux héritiers du contractant. En France, les assurances vies ont fait l’objet d’une réglementation spéciale depuis 1978 ; elles relèvent du code des assurances et doivent être garanties par un fonds commun de garantie des assureurs.

Comment fonctionne l’assurance vie?

L’assurance vie est un contrat par lequel une personne s’engage à payer des cotisations périodiques à une compagnie d’assurances. En échange, la compagnie s’engage à verser un capital ou des prestations en cas de décès du souscripteur du contrat. Les fonds ainsi collectés constituent ce qu’on appelle le «capital garanti». Ce capital peut être investi dans différentes options : actions, obligations, titres de créances négociables… Selon les choix effectués au moment de la signature du contrat et/ou tout au long de sa durée, il existe trois grandes familles de placement possibles pour l’assurance vie : – Les supports en euros : c’est le placement préféré des Français.

Pourquoi souscrire à une assurance vie?

Il y a plusieurs raisons de souscrire à une assurance vie. En effet, cela permet notamment de se prémunir contre certains risques comme la maladie ou l’accident. Cela peut également être un moyen de se constituer une épargne pour sa retraite ou tout simplement pour mettre du côté un capital qui sera disponible en cas de besoin. En outre, il faut savoir que les contrats d’assurance vie permettent souvent de bénéficier d’avantages fiscaux intéressants. En effet, les gains réalisés sur ce type de placement sont généralement exonérés d’impôts si le contrat est détenu pendant plus de 8 ans.