Une clause bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie indique à l’assureur qui sera payé en cas de décès du titulaire du contrat. La clause bénéficiaire peut être modifiée à tout moment et il n’est pas nécessaire de notifier le changement au contractant. Cependant, il est important de vérifier les conditions du contrat avant de modifier la clause bénéficiaire car certains assureurs exigent une notification écrite ou un avenant signé par le titulaire et/ou le beneficiaires concernés.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Qu’est-ce qu’une clause bénéficiaire?

Une clause bénéficiaire est une disposition dans un contrat ou un testament qui désigne la personne ou les personnes qui recevront des avantages en vertu du contrat ou du testament. La clause bénéficiaire peut également être utilisée pour désigner la personne qui administrera le contrat ou le testament.

À quoi sert une clause bénéficiaire?

Une clause bénéficiaire est une clause insérée dans un contrat ou une assurance qui désigne la personne ou les personnes qui recevront le bien ou l’argent en cas de décès du titulaire du contrat. La clause peut être modifiée à tout moment et il n’est pas nécessaire de notifier le changement au destinataire.

Comment utiliser une clause bénéficiaire dans un contrat?

Une clause bénéficiaire est une clause qui désigne un tiers comme étant le bénéficiaire d’un contrat. Cela signifie que ce tiers recevra les avantages ou les paiements prévus par le contrat en cas de rupture du contrat ou si l’une des parties au contrat vient à décéder. La clause bénéficiaire peut être utilisée pour protéger les intérêts de toutes les personnes impliquées dans le contrat. Il y a différentes façons d’utiliser une clause bénéficiaire dans un contract : – Elle peut être utilisée pour prot é ger la famille d’une personne impliquée dans le contract . Par exemple, une clause bénéficiaire peut être utilisée pour s’assurer que les paiements du contrat seront versés à la famille d’une personne si celle-ci vient à décéder avant la fin du contrat.