Après le décès d’un assuré, l’assurance-vie est généralement récupérée par la personne nommée comme bénéficiaire sur le contrat. Le processus de réclamation peut varier selon les compagnies d’assurances, mais il y a quelques éléments communs à tous les cas. La première étape consiste à contacter la compagnie d’assurances et à fournir une copie du certificat de décès. Vous devrez ensuite signer un formulaire de renonciation au beneficiaire, qui atteste que vous acceptez l’argent du contrat. Une fois ces formalités accomplies, l’argent sera versé au bénéficiaire conformément aux instructions figurant dans le contrat.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Qu’est-ce qu’une assurance vie?

Une assurance vie est un contrat entre une personne et une compagnie d’assurance, où la compagnie s’engage à payer un montant déterminé (le capital) à la personne assurée en cas de décès. Ce type d’assurance peut être souscrit pour soi

  • même ou pour quelqu’un d’autre, comme un conjoint ou des enfants. En France, les assurances vies ont généralement deux composantes :
  • La protection du capital : le montant que la famille touchera après votre mort ;
  • La rente viagère : c’est une somme qui sera versée régulièrement aux bénéficiaires choisis par l’assuré.

Que se passe-t-il si je meurs après avoir souscrit une assurance vie?

En France, les contrats d’assurance vie sont régis par le code des assurances. Selon ces règles, lorsque le titulaire du contrat meurt, l’assureur doit verser le montant assuré au bénéficiaire désigné dans le contrat. Si aucun bénéficiaire n’a été désigné, ou si tous les bénéficiaires ont précédés le titulaire du contrat dans la mort, alors c’est aux héritiers de se partager la somme en fonction de la loi française sur les successions. En générale, ce seront les proches parents qui h ériteront (enfants et petits-enfants). Les conjoints survivants auront toujours une partie des sommes, qu’ils soient désignés comme bénéficiaires ou non.

Comment puis-je récupérer l’argent de mon assurance vie après ma mort?

En France, il existe deux types principaux d’assurance vie : l’assurance vie en euros et l’assurance vie multi-supports. L’argent que vous avez investi dans une assurance vie en euros est garanti par le Fonds Européen de Garantie des Déposants (FEGD). Cela signifie que votre capital est protégé contre la faillite de votre compagnie d’assurances. En revanche, les gains potentiels sont limités puisque les taux d’intérêt sont plafonnés. Avec une assurance-viede type multi-supports, au contraire, votre capital n’est pas garanti mais peut augmenter ou diminuer selon l’état du marché financier.