En France, l’assurance vie est un contrat d’assurance sur la vie souscrit auprès d’une compagnie d’assurances. Ce type de contrat permet à l’assuré de bénéficier d’un capital ou d’une rente en cas de décès. Il existe différentes formules d’ assurance vie et les conditions pour y souscrire varient selon le type de contrat choisi. Pour savoir si vous êtes éligible pour une assurance-vie, il convient donc tout dabord de prendre connaissance des conditions générales du contrat que vous souhaitez souscrire. Votre âge et votre état de santé peuvent notamment jouer un rôle important dans l’octroi ou non de la couverture.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Quelle est la différence entre l’assurance-vie et l’assurance décès ?

L’assurance-vie est un contrat dans lequel une personne souscrit une police auprès d’une compagnie d’assurances afin de fournir des prestations en cas de vie ou de décès. Lorsque l’assuré vit toujours à la date du terme du contrat, il peut recevoir sa prime (le montant qu’il a payé pour son assurance) plus les intérêts accumulés. S’il meurt avant la fin du contrat, ses bénéficiaires réclameront le capital garanti au titre de la police. L' »assurance décès » fait partie intégrante des polices d’assurance-vie et elle couvre également les risques liés au décès.

Lorsque je souscris à une assurance-vie, puis-je choisir le bénéficiaire de mon contrat ?

Oui, lorsque vous souscrivez à une assurance-vie, vous pouvez choisir le bénéficiaire de votre contrat. Votre bénéficiaire sera celui qui recevra les fonds du contrat en cas de décès. Il est important de choisir un bénéficiaire avec soin car il aura droit aux fonds du contrat sans condition.

En cas de sinistre, comment se fait le remboursement avec une assurance-vie ?

Le remboursement d’une assurance-vie en cas de sinistre dépend du type de police souscrite. Si vous avez une police d’assurance-vie temporaire, le montant payable sera généralement égal à la somme assurée. Cependant, si vous avez une police d’assurance-vie permanente, le montant payé peut être plus élevé que la somme assurée car il est calculé en fonction des intérêts accumulés pendant toute la durée du contrat.