En France, les compagnies d’assurance vie sont tenues de verser le capital garanti aux bénéficiaires désignés dans un délai maximum de trois mois suivant la réception des documents nécessaires. Cependant, il est possible que le paiement soit effectué plus rapidement si la compagnie dispose de toutes les informations nécessaires et que le contrat ne prévoit pas de clause particulière concernant le versement du capital.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Qu’est-ce qu’une assurance vie?

Une assurance vie est un contrat qui garantit le versement d’un capital ou d’une rente à des bénéficiaires désignés en cas de décès du souscripteur. C’est l’assureur qui prend le risque de la survie du souscripteur et non pas les bénéficiaires. En France, il existe différents types d’assurances vie : – Les assurances vie collectives ou individuelles ; – Les assurances temporaires ou permanentes (dites aussi « À tout âge »). La durée minimale du contrat est de 8 ans pour une assurance temporaire et n’est pas limitée pour une assurance permanente. Le montant minimum que doit représenter le capital assuré est fixé par la loi.

Pourquoi faut-il attendre pour toucher une assurance vie après un décès ?

L’assurance vie est un contrat entre une personne (l’assuré) et une compagnie d’assurances. Lorsque l’assuré meurt, la compagnie d’assurances doit payer le montant garanti au bénéficiaire désigné sur le contrat. Cependant, il faut souvent attendre plusieurs semaines voire plusieurs mois avant de recevoir cet argent car les formalités administratives peuvent prendre du temps. Dans certains cas, il est possible que le paiement soit différée si l’Assureur soupçonne que la mort a été causée par un acte criminel ou intentionnel (suicide). Dans ce genre de situation, l’Assureur va mener sa propre enquête sur les circonstances de la mort avant d’effectuer le paiement.

Combien de temps doit-on normalement attendre?

En France, les compagnies d’assurances vie ont un délai de paiement de 30 jours à partir du moment où elles reçoivent la notification du décès. Cependant, ce n’est qu’une règle générale et il est possible que le versement soit effectué plus tôt ou plus tard selon les circonstances. Si le dossier est complet et sans complication, le versement peut être fait en quelques jours. Par contre, s’il y a des questions en suspens ou si l’on doit attendre des documents complémentaires, le délai peut être prolongé.